Chronique de Philippe Salon

Mai 1998 : Le printemps périgourdin

Joli mois de Mai que ce mois de Mai 1998. Sous la présidence de Francis Bordas et Jacques Vergnaud, cette saison 1997-1998 se voulait être celle de la reconquête après un exercice précédent délicat en groupe A1, une dernière place en poule et une descente en Groupe A2. Jacques Delmas venu de Narbonne et Jacky Bordas jeune retraité de l’EDF et frère du Président vont prendre les rênes de l’entrainement en remplacement de Jean-Louis Montupet et Jean-François Piboyeu. Ce sera un  formidable parcours en poule avec une première place acquise devant Auch. Une poule plutôt coriace où l’on retrouvait outre Auch, Bayonne, Orléans, le PUC, Rumilly, Strasbourg, Tarbes, Tyrosse et Valence d’Agen.

Qualifiés pour les quart de finale, les capistes vont jouer le match de la montée le 10 Mai à Valence d’Agen face à Balma. Les hommes du capitaine Lilian Carrias vont s’imposer 30 à 14 et accéder de ce fait à la future Elite 1 où en poule3 ils auront à batailler contre Brive, Colomiers, Grenoble, La Rochelle, Pau, le Racing et Toulouse.

En ½ finale à Agen, le 24 Mai, les bleu et blanc vont avoir à se défaire d’une très solide formation auscitaine qu’ils avaient rencontrée et battue en phase préliminaire. Présidé par Jacques Fouroux et entrainé par Roland Pujo et Gérard Lacrampe, le F C Auch Armagnac fut un redoutable adversaire car comptant dans ses rangs l’international Philipe Bérot, les réputés Grégory Patat, Jérôme Baradat, Jean Baptiste Rué, Bruno Soucek, l’international roumain Sandu Ciorascu, Christophe Dalgalarrondo et le solide ¾ centre néo-zélandais Paul Okéséné.

Jour de finale

Dans un stade Armandie copieusement garni avec plus de 3000 supporters périgourdins et sous un soleil printanier fleurant bon les phases finales, les capistes vont s’imposer 26 à 22 avec 3 essais inscrits dont le dernier par Philippe Doussy et sa course folle de plus de 70 mètres. Après 1993, nouvelle finale à disputer pour le CAP. C’est à Poitiers, que le 31 Mai, nos bleu et blanc en rouge et bleu pour ce match affrontent les ciel et blanc du Racing. Dans cette rencontre très serrée, le CAP s’incline de deux petits points 29 à 31.

La fiche technique

A Poitiers : Racing Club de France bat Périgueux 31-29 (mi-temps 11-6)

Racing : 3 essais de Goirand (2e), Eymard (45e), Adams (53e), 2 transformations (45e, (53 e), 3 pénalités (13e, 15e, 75e) Bentayou, 1 drop (62e) Goirand.

Périgueux : 2 essais de Mongis (65e), Doussy (78e), 2 transformations et 5 pénalités (27e, 44e, 50e, 57e, 70e) Doussy.

Arbitre Mr Borréani (côte d’Azur).

Cartons rouges : Domi (Périgueux 65e), Du Plessis (Racing 65e).

Cartons jaunes : Garrigues (Périgueux ,5e) ; Michelet (Racing, 5e) ; Audebert (Racing 26e) ; Daniell (Racing 38e).

Périgueux : Belkhous, Boussarie, Crombach, Garrigues, Blum, (o)Duclos, (m) Doussy, Ratin(Hawro 48e), Domi, Carrias(cap), Casteil, Mainot(Nétélenbos 48e), Blondy (Salas 60e), Chamboulive( Bussière 60e), Chouly ( Mongis 60e).

Entr : Bordas, Delmas.

Racing : Bentayou, Beaudon (cap), Michelet, A. Chevalier, Leroux, (o) Goirand, (m) Lajus, Audebert, Adams, F.Chevalier, Du Plessis, Daniell, Rollin (Vigna 73e), Eymard, Da Silva( Galonde 51e).

Entr : Monbet, Bouthier.

Un match qui laissera bien des regrets car selon l’expression consacrée, il y avait la place, mais ce jour-là le réveil capiste fut bien trop tardif, les parisiens ayant su se détacher au score dès le début de la seconde mi-temps, en ayant fait le trou à l’heure de jeu.

On retiendra que le CAP avait su se montrer attractif de par son jeu en cette saison 1997-1998 car pas moins de trois joueurs parisiens porteront par la suite les couleurs périgourdines, Lancelot Eymard dès la saison suivante, Victor Da Silva et Olivier Beaudon.

Philippe SALON.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby