Dans le rétro. Le stade niçois.

Samedi à 18h00 au stade Roger Dantou, l’équipe première du CAP reçoit le Stade Niçois. Dans l’histoire, c’est la première fois que les capistes sont amenés à rencontrer le Stade Niçois fondé en 2012. Mais le rugby a existé à Nice bien avant et les ciel et blanc ont déjà livré bataille face à ce que l’on nommait alors le Racing Rugby Club Nice Côte d’Azur créé en 1912 et liquidé en Janvier 2001. A partir de 1971 et l’apport de huit joueurs dissidents du R C Toulon dont Ballatore, les frères Herrero, Sappa, Hache et consorts, le RRCN va connaitre les plus belles heures de son histoire avec en point d’orgue un titre de vice-champion de France en 1983. Notre choix va se porter sur une rencontre entre le CAP et le RRCN il y a 33 ans de cela.

Philippe Sauton balle en mains devant son capitaine Jeff Tordo. On reconnaît les capistes Jean Marc Pigagnol, Cedric Gau, Gilles Bouchet et Youcef Hanou.

Lors de la saison 1990-1991, après une première phase préliminaire qui verra le CAP terminer deuxième de sa poule derrière Dax et devant Istres et Coarraze Nay avec quatre belles victoires, les hommes du Président Jean Jacques Puech retrouvent le groupe A de première division après huit années d’absence. Pour le premier match de cette seconde phase, le C A Périgueux reçoit le R R C Nice qu’ils avaient vaincu alors par deux fois à Périgueux alors que Jean Jacques Puech était vice-président du club azuréen. En recevant les niçois, les capistes se trouvent confrontés alors  à un grand du rugby même si celui-ci a perdu quelque peu de sa superbe par rapport aux années précédentes. Le 18 Novembre 1990, les hommes des entraineurs Jean Jacques Gesson et Jean Pierre Reyneau n’ont pas raté leur entrée même s’ils ont dû concéder le match nul (9-9) face à une belle équipe des Alpes maritimes, en faisant montre d’une remarquable force collective. Privés de Francis Rongiéras, de Georges Destribats, de Christian Martin, de Christian Blondy et de Frédéric Bernard, le pack périgourdin va tout de même tenir tête à son homologue azuréen bien amené par l’international Jeff Tordo. Dominant le début de la rencontre, les bleu et blanc ouvrent le score sur pénalité par Stéphane Donnadier. 3 à 0 qui sera le score à la pause en dépit d’une belle offensive des ¾ capistes qui aurait mérité meilleur sort à la 13 ème minute. Autour de leur capitaine Jean-Jacques Mathieu qui fut en tous points excellent en ce jour, le CAP  résistait au pressing azuréen. Toutefois le demi de mêlée Philippe Sauton réussissait un drop des 20 mètres face aux poteaux. Réponse du berger à la bergère avec un nouveau drop des 40 mètres, œuvre celui-ci du demi de mêlée capiste Eric Moureux. Stéphane Donnadier aggravait la marque sur pénalité en expédiant le ballon entre les pagelles. 9-3, tout le public périgourdin y croyait dur comme fer, d’autant qu’une  offensive amorcée par Thierry Labrousse et poursuivie par Cédric Gau et Gilles Bouchet sur plus de 60 mètres échouait de très peu. Avec une expérience plus importante du haut niveau, les hommes d’André Buonomo vont revenir au score en fin de match grâce à une pénalité puis un drop d’Éric Berdeu. Même si après, les bleu et blanc vont tenter d’enlever la décision, le score de 9 partout en restera là.

Les équipes :

CAP : 15- Donnadier ; 14- Hostein ; 13- Savy ; 12- Coureau ; 11- Reuilh ; 10- Macary : 9- Moureux ; 8- Labrousse ; 7- Bouchet ; 6- Soppelsa ; 5- Mathieu (cap) ; 4- Gau ; 3- Pigagnol : 2- Hanou ; 1- Malibert.

16- Rumbao ; 17- Granja ; 18- Robert ; 19- Peyrat ; 20- Desfarges.

RRCN : 15- Mestre ; 14- Jolly. 13- Capitani ; 12- Moni ; 11- Méry ; 10- Berdeu ; 9- Sauton ; 8- Fabre  A ; 7- Campbell ; 6- Buchet ; 5- Pujolle ; 4- Fabre B ; 3- Darmana ; 2- Tordo (cap) ; 1- Félix.

16- Tertacap ; 17- Decouzon ; 18- Rouel ; 19- Rolland.

Dans un contexte quasi similaire de montée dans la division supérieure, souhaitons à nos joueurs de marcher sur la trace de leurs glorieux anciens en faisant toutefois un petit mieux en enlevant cette fois ci une belle victoire propre à lancer la saison de la meilleure des manières.

Philippe Salon

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Vente en ligne de textile et bagagerie 100 % CAP !

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby