Les espoirs en ordre de marche pour la deuxième partie du championnat

A l’issue de la phase préliminaire où les garçons de Sébastien Roger, Augustin Petricheï et Florent Cazeaux se sont qualifiés pour la deuxième phase qualificative du Championnat de France, nous avons rencontré Sébastien Roger pour faire le bilan de cette première partie et dresser les perspectives d’avenir.

Quel bilan tirez-vous de cette première phase préliminaire du championnat ?

Sebastien Roger : Un bilan plutôt positif. Avec un groupe de joueurs que nous avons dû renouveler à plus de 60% en raison de la limite d’âge, nous avons en 10 rencontres, remporter 7 victoires pour 3 défaites face au leader invaincu Floirac et à Niort qui a terminé derrière nous à la troisième place. Avec une équipe souvent modifiée en raison des blessures ou des appels en équipe première, nous avons en dépit de cela réalisé de bons matchs et gagné souvent avec la manière (361 points inscrits, 40 essais marqués). Si j’avais à donner un point à améliorer ce serait de se montrer plus patient, autrement dit de prendre le temps dans les zones de marque.

Comment fonctionnez-vous au niveau du staff ?

Sebastien Roger : Nous sommes très soudés avec une même vision du rugby. Il est important de bien s’entendre. Augustin, on se connait depuis plus de 12 ans et nous sommes amis ; il apportebeaucoup aux avants de par sa grande expérience de joueur international à la carrière glorieuse, tout comme Florent que j’ai découvert mais qui lui aussi, enrichit nos lignes arrières de son passé de joueur de haut niveau. Je tiens à remercier les bénévoles qui sont autour du groupe. Ils réalisent un travail remarquable pour nous mettre dans les meilleures conditions. Certains ont plus de 40 ans de club. Respect !

Quels sont vos objectifs pour la deuxième phase qualificative aux ¼ de finale du championnat ?

Sebastien Roger : Dans une poule difficile où nous allons retrouver Floirac et Niort et découvrir Saint Jean de Luz aux qualités identiques à l’équipe première, Tyrosse champion de France la saison dernière et Auch, je suis persuadé que nous avons le potentiel pour nous qualifier, donc rentrer dans les 4 premiers. D’autant que nous allons récupérer des blessés de la première phase comme Mathis De Chavaille, Léo Netelenbos, BenjaminYarde et j’espère Célian Kénil. Il faut partir avec beaucoup d’humilité, se monter plus exigeant et vraiment bien bosser pour continuer à progresser.

Comment avez-vous vécu la promotion de quelques espoirs en équipe première ?

Sebastien Roger : Cela a été pour nous comme pour les garçons une très grande fierté même si cela nous a  parfois handicapé. On travaille dur pour que ce groupe soit un vivier pour l’équipe fanion. C’est notre but et celui du club.

Propos recueillis par Philippe Salon.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Vente en ligne de textile et bagagerie 100 % CAP !

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby