Des capistes appliqués et enthousiastes s’imposent avec le bonus face à Drancy : 43-3

Forts de leurs deux derniers succès sur Saint-Denis et Limoges, les drancéens sont venus sans complexe en Périgord mais ont dû concéder la défaite devant un CAP qui bien que remanié s’est imposé avec le bonus en se montrant sérieux et déterminé : 43 à 3.


Dès le coup d’envoi ce sont les hommes du capitaine Marius Vialle qui vont mettre leur patte sur le match. Pas moins de deux minutes écoulées et Joffrey Tallet réussit une superbe pénalité tirée des 48 mètres face aux poteaux : 3-0. Trois minutes plus tard les ciel et blanc
se lancent à l’offensive et sur une passe dont il a le secret Vincent Fouillade met Rory Scholes dans l’intervalle pour servir sur un plateau Mathieu Tixier qui allongera sa belle foulée pour aller inscrire le premier essai que transformera Joffrey Tallet du bord de touche : 10-0. Le
CAP récite son rugby à la perfection et sur une belle combinaison où Karl Lambert et Rory Scholes prendront une part prépondérante, Clément Cavalière en redoutable finisseur conclue une superbe action que le buteur local en grande forme bonifiera : 17-0 à la 16 ème
minute.

Tout réussit au CAP qui sur une interception va voir Rory Schloles faire admirer sa pointe de vitesse pour déjà l’essai du bonus virtuel à la 18 ème minute. Avec la transformation de Joffrey Tallet, les capistes mènent 24 à 0. Peu avant la pause, Valentin Mouysset réduit la marque à 24 à 3, score à la mi-temps. Drancy est joueur et fait valoir ses arguments avec un pack solide où le seconde ligne Corentin Leboulanger est au four et au moulin, où le capitaine Jude Azor, Hugo Detre et Holly Ekoto font jouer leur puissance. Mais en cette après-midi glaciale ce sont les périgourdins qui vont réchauffer le public présent par leur rugby bien léché. Sur un ballon gagné sur introduction adverse, l’offensive est lancée et Clément Cavalière y va de son second essai personnel : 29-3.

Le coaching s’opère des deux côtés avec les entrées de Madioke Konaté, Kali Tawaké, Mickaelé Tapili, Djamel Ouchène, Jason Tindilière, et Lucas Marijon qui ira d’ailleurs sur pénal touche marquer un nouvel essai transformé par Joffrey Tallet : 36-3. C’est au tour de Théo Blanc et Yann Caillat d’entrer en jeu pour une fin de match bien enlevée mais ternie par les cartons jaune de Madioke Konaté et Hugo Detré. Pour finir sur une bonne note après un somptueux jeu de passes entre plusieurs joueurs périgourdins c’est Lucas Marijon qui sera à la conclusion d’une magnifique action partie d’une balle gagnée sur introduction adverse par le pack capiste.

Avec la transformation de Yann Caillat, le CAP s’impose 43 à 3. On retiendra de cette nouvelle victoire bonifiée l’excellent comportement des « nouveaux » qui ont su se mettre au diapason de leurs coéquipiers habituellement titulaires, l’état d’esprit remarquable de cette équipe qui s’est encore fait un point d’honneur à ne pas encaisser d’essai en dépit des temps forts des franciliens qui ont tout mis en œuvre pour marquer.

Un grand bravo aux joueurs et au staff qui ont bien mérité leur prochain dimanche de repos avant de se déplacer par deux fois à Beauvais et à Niort pour une confrontation au sommet.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby