Hommage à Maurice DELLER

Le 21 Décembre, notre ami Maurice a clos son dernier exercice à l’âge de 90 ans. Lui qui fut pendant plus de vingt ans le trésorier du CAP, s’en est allé rejoindre tous nos anciens disparus qui sauront l’accueillir comme il se doit. Nous n’entendrons plus les : « Mon cher ami, comment allez- vous ? »  « Mes hommages du matin chère Madame » ou encore « j’apprécie votre bienveillance qui n’a d’égale que les sentiments que je vous porte ».

Maurice possédait une élégance du verbe à nul autre pareil. Il savait aussi présenter un rapport financier sans que cela soit rébarbatif, avec des dessins ingénieux, pour rendre le propos plus compréhensible et des commentaires empreints de vérité mais non dépourvus d’humour.

En bon contrôleur de gestion, il savait tirer les sonnettes d’alarme en précisant une fois qu’il ne fera plus de chèque pour l’achat d’élastoplast puisque on en avait déjà consommé 13 kilomètres !!!!

Maurice n’était pas seulement un matheux, il était aussi un littéraire, pour preuve ces 11 romans de … Et la Dordogne coule toujours… à L’écluse en passant par Un CAP de belle Espérance retraçant la renaissance d’un club de rugby de province inspiré du retour du CAP dans l’élite du rugby Français.

Maurice aimait les gens et ce milieu du rugby qui avait su l’adopter comme s’il avait porté le maillot ciel et blanc au plus haut niveau. Adieu Maurice, on t’aimait bien tu sais, on a aimé le même club, on a partagé tant de moments de complicité, repose en paix, tu l’as bien mérité. Notre cher ami va nous manquer, il nous manque déjà mais il est à jamais dans l’histoire de notre bon vieux CAP.

En souvenir cette Cap’oésie écrite par Maurice sous le pseudo Maudel en 1991 pour rendre hommage à deux joueurs du moment Youcef HANOU et Philippe SAVY :

                                              Il faut meubler encore la galerie fameuse,

                                              Des combattants loyaux que « l’Ovale a choisis »,

                                              Croquer en quelques traits la figure valeureuse,

                                              De deux nouveaux guerriers maintes fois applaudis.

                                              Aimable en ses propos, plaisantin à ses heures,

                                              Il change de tunique, c’est un  «  deux » tout à coup,

                                              Un ardent combattant, un fameux talonneur,

                                              Deux personnalités et c’est Youcef HANOU.

                                              Un beau brun ténébreux, profil de toréro,

                                              Adepte du caustique, Prince des fantaisies,

                                              Le geste, l’élégance, le flair de l’à propos,

                                              Un centre de métier, c’est Philippe SAVY.

Texte : Philippe Salon

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby

Inscription newsletter