La force tranquille des capistes vainqueurs 57-22 de Beauvais

Débuts officiels à domicile pour les bleu et blanc qui recevaient Beauvais sur l’emblématique stade Roger Dantou. Victoire 57-22 avec 7 essais à la clé.

Les hommes de  Richard Hill, Juan Carlos Bado, Louis Dubois et Stéphane Polly avaient à cœur de faire honneur aux générations passées qui avaient foulé cette pelouse du stade Roger Dantou. Ils ont réussi de la plus belle des manières la commémoration des 120 ans du club face à une équipe de Beauvais qui forte de sa victoire inaugurale sur Limoges n’était pas venue en Périgord pour faire du tourisme.

Le premier quart d’heure fut difficile. Pourtant les ciel et blanc vont rapidement prendre le score sur une belle offensive qui aboutit sur l’aile de Clément Cavalière qui met à la faute la défense adverse. Des 30 m gauche Yann Caillat réussit la pénalité : 3-0. Faute au sol périgourdine, des 25 m AxelParamelle égalise. Nouvelle faute et c’est cette fois le demi de mêlée Côme Berrod qui des 45 m en coin trouve le chemin des pagelles : 3-6. Réaction du CAP et Yann Caillat égalise. Mais les beauvaisiens sont bien dans le match et Axel Paramelle fait claquer le drop des 35 mètres : 6-9. Sur un coup de pied de pression mal ajusté, les isariens relancent et se montrent dangereux et sur un placage haut, Côme Berrod de nouveau aggrave la marque : 6-12.

Mais cette saison, les bleu et blanc ont cette faculté de ne pas douter et petit à petit de mettre leur main sur le match. Pénal touche, prise impeccable de Marius Iftimiciuc et Madioke Konaté inscrit son premier essai de la soirée. Yann Caillat transforme, le CAP reprend le score à la 18 ème minute pour ne plus jamais le lâcher : 13-12. Sur une mêlée capiste dominatrice Yann Caillat sur pénalité récompense le travail de ses « gros » : 16-12. Suite à un joli ballon porté des avants ciel et blanc, Beauvais se met à la faute, Enzo Hardy joue rapidement en bon filou de demi de mêlée qu’il est pour inscrire le deuxième essai : 21-12. Les beauvaisiens sont dominés, l’ailier Alexis Robert écope d’un carton jaune et Yann Caillat convertit la pénalité : 24-12 score à la mi-temps.

Les isariens débutent la seconde période comme ils avaient attaqué la première en réussissant un nouveau drop par Axel Paramelle : 24-15. La réaction périgourdine est immédiate, Clément Cavalière qui s’est révélé à un public  du Dantou enthousiaste va réaliser une percée majuscule que le capitaineMarius Vialle au soutien convertira en essai. Avec la transformation de Yann Caillat, le CAP fait le break : 31-15. Lucas Marijon sur ballon porté, Djamel Ouchène puis de nouveau Madioke Konaté sur percée d’un intenable Clément Cavalière vont inscrire chacun leur essai portant la marque à 50 à 15. Le coaching s’est opéré dans cette seconde mi-tempssans que l’efficacité s’en trouve altérée bien au contraire.

Si les beauvaisiens toujours combatifs se verront récompenser d’un essai de Yohann Tarley, c’est aux capistes que reviendra l’honneur de clôturer le score avec un essai de toute beauté de Clément Cavalière sur une action de grande classe d’Éric Escudié et Karl Lambert. Avec la belle transformation du bord de touche de Yann Caillat le CAP s’impose 57 à 22.

Si les joueurs d’Estéban Devich et Jean Pierre Lalloz n’ont pas à rougir de cette défaite tant ils ont mis du cœur à l’ouvrage, ils sont tombés sur une équipe périgourdine déterminée qui voit son collectif se mettre en place petit à petit avec certes encore une bonne marge de progression mais les résultats et la confiance sont là. A confirmer dimanche prochain face à la redoutable équipe de Floirac en clôture de ce premier bloc de 3 matches.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby