Le CAP à Niort : Un parfum de phases finales

Dix-septième journée de championnat et périlleux déplacement du CAP ce Dimanche chez son dauphin du Niort Rugby Club. Match à 15h30 au stade Espinassou. Les Espoirs assureront le lever de rideau à partir de 13h30.


Qui de Niort ou de Périgueux va conserver son invincibilité à domicile pour les niortais, à l’extérieur pour les périgourdins à l’occasion de ce match au sommet de la poule 1? Le défi à relever pour les capistes est immense mais pas impossible dans cette confrontation entre la meilleure attaque de la poule (CAP) et la meilleure défense (NRC). Les deux sévriens deuxième comptent 61 points soit huit de moins que les ciel et blanc leader avec 69 points, mais avec un match en moins à jouer à Limoges. Avec 12 victoires pour 3 défaites seulement à Marcq-en-Barœul, Périgueux et Floirac, les niortais réalisent une belle saison et auront à cœur dimanche de faire tomber les hommes de Richard Hill, Juan Carlos Bado, Louis Dubois et Stéphane Polly pour tenter de leur ôter le leadership de la poule d’ici la fin de la phase préliminaire.

Ils s’appuieront sur un pack hyper puissant et lourd qui devrait être avantagé par des conditions météorologiques que l’on annonce pluvieuses. Mais Niort, ce n’est pas qu’un pack, c’est aussi des lignes arrières fringantes qui ont montré l’étendue de leurs capacités le week end dernier face à Marcq-en Baroeul en inscrivant deux des quatre essais niortais. On sait le danger que représente notamment l’ailier Marika Vunibaka capable à lui seul de faire la différence sur le moindre ballon touché.

Avec Antoine Lescalmel et Stéphane Guénin, le NRC dispose de deux buteurs de grande qualité auxquels il ne faudra pas donner trop d’occasions de scorer sur pénalité. Ce qui veut dire que nos capistes devront être particulièrement vigilants sur la discipline afin de ne pas s’exposer à la botte adverse et de ne pas avoir à jouer aussi en infériorité numérique. Autre point à soigner, la défense devenue performante en ce début d’année avec trois rencontres sans essai encaissé mais qui s’est oubliée dimanche dernier en laissant filer les beauvaisiens par quatre fois derrière la ligne.

On peut faire confiance aux hommes du capitaine Marius Vialle pour un match où le combat s’annonce intense, où la dimension stratégique aura son importance, où cela se jouera certainement sur des détails. En cas de victoire, les ciel et blanc s’assureraient un fin de saison plutôt tranquille ; en cas de défaite le calendrier semble plus favorable aux capistes qui recevront trois fois pour deux déplacements seulement alors que les niortais auront à se déplacer trois fois à Beauvais, Arcachon et Rennes où il n’est jamais aisé de s‘imposer.

Quoi qu’il en soit la confrontation de ce week end a un avant-gout de phase finale
car c’est vraiment sur ce type de confrontation que le CAP va se préparer au mieux pour la suite de la saison. Allez les petits ! Les supporters seront là.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Vente en ligne de textile et bagagerie 100 % CAP !

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby