Le CAP s’impose sans discussion à Beauvais 24-44

A l’occasion du match en retard de la treizième journée, les ciel et blanc sont restés invaincus à l’extérieur en s’imposant 24 à 44 au stade Pierre Brisson de Beauvais. Ils ont inscrit 6 essais mais en retombant dans leurs travers, ils en ont encaissé 4, manquant du coup un bonus offensif pourtant à leur portée.


Contre un vent violent, ce sont les capistes qui mettent d’entrée de match la pression sur leurs adversaires. Un ballon est récupéré par Djamel Ouchène, un bon relais de Marvin Pivert puis on écarte au large et sur un placage haut de Josefa Domolaïlaï, l’arbitre de la rencontre n’hésite pas à siffler l’essai de pénalité conjugué au carton jaune du numéro 8 du BRC : 0-7. Le CAP met son jeu en place, jolie touche trouvée par Théo Dischant, le ballon est gagné sur lancer adverse, les ciel et blanc se lancent à l’offensive et Marvin Pivert très en vue en ce début de rencontre met Djamel Ouchène dans l’intervalle pour le second essai que transforme Joffrey Tallet : 0-14 à la 6 ème minute.

Entame parfaite avec une belle maîtrise, un bon jeu au pied contre le vent et une attaque toujours prolifique. Mais les hommes du capitaine Marius Vialle vont retomber dans leurs travers et notamment sur la discipline et la défense. Sur un mauvais dégagement, Paul Pivetau commet une obstruction et écope d’un carton jaune. Le CAP va payer cher cette infériorité numérique en encaissant en 7 minutes deux essais. Suite à pénal touche et pilonnage en règle de la ligne d’en but périgourdine, c’est le troisième ligne Jérôme Vermersch qui pointe en but : 5-14. Puis à la 21 ème minute, sur une belle passe au pied en transversale d’Axel Paramelle, le capitaine Cédric Yonkeu en bout de ligne marque le second essai de son équipe : 10-14.

Vexés, les hommes de Richard Hill, Juan Carlos Bado, Louis Dubois et Stéphane Polly vont bien réagir. Kalivati Tawaké est l’auteur d’une énorme charge et met sa formation dans l’avancée. Le jeu rebondit et Paul Piveteau décale Mathieu Tixier qui marque en coin le troisième essai périgourdin : 10-19. Les capistes font le jeu ; dans le sillage de Filimoni Seru et de ses lignes arrières, le CAP manque le break mais l’occasion lui est donnée juste avant la mi-temps de scorer sur une pénalité de Joffrey Tallet tirée des 30 mètres face : 10-22 score à la pause.


Damien Lavergne et Mathieu Pace font leur entrée pour la seconde période. Dès le coup d’envoi Éric Escudié se joue de la défense des joueurs de l’Oise pour marquer un essai plein d’à propos : 10-27. En confiance l’arrière périgourdin réalise avec l’appui du vent une magnifique 50-22. A 5 mètres de la ligne le ballon est bien capté en touche et Damien Lavergne s’écroule en but pour le cinquième essai des bleu et blanc transformé par Joffrey Tallet : 10-34. Les capistes manquent une belle occasion par Karl Lambert bien servi par Clément Cavalière, le numéro 8 voyant sa course à l’essai stoppée en raison d’une obstruction périgourdine sur un défenseur beauvaisien. A la 53 ème minute, Joffrey Tallet aggrave la marque des 43 mètres face aux perches sur pénalité : 10-37.

De nouveau suite à une pénal touche les ciel et blanc vont se fragiliser et après quelques temps de jeu c’est l’ouvreur remplaçant Clément Drahonnet qui trouve la faille pour le troisième essai du BRC, essai qu’il transformera lui-même : 17-37. Le coaching s’est opéré afin de donner du temps de jeu à chaque joueur. Désireux d’aller marquer l’essai du bonus, Paul Piveteau récupère un coup de pied à suivre beauvaisien et mystifie la défense adverse en allant marquer seul entre les pagelles le sixième essai que transformera Yann Caillat: 17-44. Malheureusement le CAP va perdre le bonus offensif suite à un joli coup de pied par-dessus de Jone Tuva qui va récupérer le ballon puis dans la continuité, c’est le pilier remplaçant Johan Van Wyk qui inscrit le quatrième essai des locaux, essai transformé par Clément Drahonnet : 24-44. Score final.


Félicitations aux joueurs et au staff pour cette nouvelle victoire tout en sachant qu’il va falloir travailler de nouveau la défense et la discipline dans la semaine afin de se déplacer dimanche prochain à Niort dans les meilleures conditions pour le match au sommet de la poule dont on se délecte déjà à l’avance.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby