Le quasi sans-faute des Espoirs qui s’imposent devant Limoges 36-7

Vingtième victoire en 21 rencontres pour les Espoirs capistes qui ont su se défaire d’une accrocheuse formation limougeaude en s’imposant avec autorité 36 à 7.


Si Melvyn Baret réussira durant le premier quart d’heure 3 pénalités aux 3 ème , 13 ème et 15ème minutes, ce sont les joueurs de la capitale de la porcelaine qui inscriront le premier essai de cette confrontation suite à une belle offensive conclue par l’ouvreur Tauren Henwood à la 8 ème minute, essai qu’il transformera lui-même. Ce seront les seuls points des limougeauds car en dépit de belles initiatives et un courage de tous les instants, ils devront subir l’emprise d’une équipe périgourdine bien en place.

Thomas Lapeyre sonne la révolte et à la conclusion d’une superbe offensive où plusieurs capistes vont toucher le ballon, c’est l’arrière Célian Kenil qui va marquer son premier essai de l’après-midi : 16-7 à la 18 ème minute. Le CAP a accéléré et conduit son match, mettant à la faute la défense limousine ce qui permet à Melvyn Baret des 30 mètres face de réussir une nouvelle pénalité : 19-7 à la mi-temps. Enzo Jaubert supplée Saba Kaulashvili. L’USA Limoges est joueuse et généreuse dans l’effort mais aussi indisciplinée ce qui va faire le bonheur de l’excellent Melvyn Baret qui va réussir là sa cinquième pénalité : 22-7 à la 42 ème minute.


Mathieu Boucaud, Quentin Dellac, Quentin Vignard et Quentin Morsanic entrent progressivement en jeu pour remplacer Mathis De Chavaille, Charles Hoare, Thomas Noel, Lucas Vézine. Les hommes d’Augustin Petricheï, Sébastien Roger et Thomas Vergnaud vont terminer cette rencontre pied au plancher avec deux nouveaux essais. Le premier de Quentin Vignard suite à un superbe débordement de Benjamin Yarde. Le second de Célian Kenil à la conclusion d’un mouvement de grande envergure. Avec les transformations de Melvyn Baret auteur d’un sans- faute le CAP s’impose 36 à 7.


Félicitations aux Espoirs capistes et à leur staff pour cette nouvelle et belle victoire. Place maintenant aux phases finales que l’on souhaite aussi performantes que la phase
préliminaire.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby