Les capistes s’inclinent de justesse à Marcq-en-Barœul 8 à 6

Fortement remaniée la formation capiste très rajeunie a fait honneur au maillot ciel et blanc en ne s’inclinant que de deux points à Marcq-en Baroeul 8 à 6. Une courte défaite qui permet d’engranger le point de bonus défensif et de garder la place de leader en dépit de la victoire de Niort sur Floirac.


Pour le compte de cette dix-neuvième journée de championnat les hommes de Richard Hill, Juan Carlos Bado, Louis Dubois et Stéphane Polly avaient à négocier un long et périlleux
déplacement en terre nordiste. En raison d’une obstruction, ce sont les marcquois qui vont ouvrir le score par l’international écossais des moins de 20 ans Patrick Dewhirst: 3-0 à la 10 ème minute. Le CAP réagit et sur une bonne mêlée à 5 mètres, les nordistes se mettent hors-jeu et Joffrey Tallet égalise à la 17ème : 3 partout.

A la 24 ème minute Kévin Maraval échappe à la défense périgourdine et Arthur Barbier au soutien marque le premier et seul essai  de cette rencontre: 8-3. A la 34 ème Lomu Tafili remplace Vincent Simioni. Malheureusement il écopera d’un carton jaune moins de deux minutes après son entrée. Pour placage cathédrale carton jaune de nouveau pour Théo Dischant. A 13 contre 15, les
capistes doivent faire le dos rond et vont tenir jusqu’à la mi-temps qui sera sifflée sur le score de 8-3. Première mi-temps somme toute équilibrée avec de l’enthousiasme et de l’engagement côté périgourdin mais un excès d’indiscipline est toutefois à déplorer.

A la 42ème Pierre Antoine Domenech remplace Huggo Clinquart. Solidaires les ciel et blanc ne vont pas encaisser d’essai ni le moindre point en infériorité numérique, ce qui est tout à leur
honneur. Les entraineurs des deux camps procèdent au coaching afin d’apporter du sang frais. A la 64 ème minute pour faute au sol, des 20 mètres droite Joffrey Tallet réussit la pénalité et ramène la marque à 8-6. Les capistes contre le vent s’enhardissent et essaient de basculer la défense adverse. Une belle chevauchée de Nicolas Labattut repris in extrémis par
Kevin Maraval aurait mérité meilleur sort.

Le CAP reprend de l’ascendant même s’il éprouve parfois des difficultés en mêlée fermée. A la 79 ème sur faute au sol, Patrick Dewhirst a l’occasion de faire le break mais il touche le poteau droit. Le CAP fait le forcing en fin de match pour forcer la décision mais sans succès. Une pénalité ou un drop aurait pu suffire au bonheur des hommes du Président Francis Roux en cette fin de rencontre. Finalement les ciel et blanc s’inclinent de deux petits points 8 à 6.

Félicitations néanmoins aux jeunes capistes qui peuvent être fiers de leur prestation. L’indiscipline, des fautes de jeunesse ont pénalisé cette jeune formation qui a fait cependant honneur au maillot bleu et blanc. Voilà de l’expérience emmagasinée et la preuve que la formation périgourdine est prometteuse.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby