Qui es-tu ? Thomas Vidal

Thomas est un pur tarnais. Il a été formé à l’Olympique Labruguière de 2006 à 2012. Puis direction le Castres Olympique où Thomas jouera dans les catégories jeunes jusqu’aux Espoirs. Il fera quelques apparitions en Equipe  Première avant de rejoindre Graulhet l’an passé où il dispute 15 matchs de championnat en Nationale 2. Didier Casadeï l’avait déjà repéré et avait souhaité le faire signer à Périgueux lors de sa première venue mais Thomas s’était de nouveau engagé avec le Castres Olympique. Cette année aura été la bonne. Thomas de par ses prestations de qualité était titulaire lors des deux premières journées de championnat.

Qu’aimes-tu faire en dehors du rugby ?

J’aime bien passer du temps avec ma famille. Sinon, je suis un touche à tout. J’aime beaucoup travailler à l’extérieur et notamment dans le bâtiment. Tout ce qui concerne la construction, cela ne me fait pas peur.

Trouves tu le temps nécessaire pour assouvir tes passions ?

J’essaye. C’est parfois compliqué car le Rugby me prend beaucoup de temps. Mais sur les moments de repos, j’arrive à m’organiser. D’autant que j’ai plus de latitude depuis que j’ai obtenu ma licence professionnelle Génie de la Formulation. Avant, j’étais à l’IUT Chimie de Castres et j’étais en alternance, cela était bien moins facile.

Quelles sont tes valeurs et comment s’expriment elles dans ta vie ?

Je suis travailleur et respectueux. Pour moi, tout passe par le travail. De plus, le Rugby a des valeurs très honorables. On dit d’ailleurs que c’est l’école de la vie. Je fais en sorte de perpétuer ces valeurs fortes.

Quel est ton principal trait de caractère ?

Je suis quelqu’un de très gentil, trop parfois. Mais je suis bienveillant et j’adore aider les gens.

Quel don de la nature aurais tu aimé avoir ?

Je suis content d’être comme je suis. Par contre, j’aimerai bien pouvoir voir le futur, connaitre l’avenir.

Comment imagines-tu ta saison au CAP ?

Pour le moment, tout se passe très bien. Je suis venu pour évoluer et gagner du temps de jeu. Il faut faire grandir ce club et le remettre à son niveau. Nous avons un bon groupe où tout le monde a sa chance. On sait que le championnat est long. Nous avons joué 2 matchs, il en reste 24. Samedi, nous avons un gros déplacement à Albi. Il va falloir encore augmenter notre niveau. Le but est d’assurer le maintien le plus rapidement possible. Pour cela on prend les matchs les uns après les autres. Il faut rester humble, travailler, continuer à mettre notre jeu en place, progresser, conserver notre dynamique et on fera le point à Noël.

Quelle est ta devise ?

« La chance aide parfois, le travail toujours ».  Je suis attaché à la valeur travail, c’est ce qui fait grandir et ce que j’ai appris à Castres. Être besogneux et travailleur.

Quelle est la question à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Est-ce que la France va être championne du monde ?

Alors ?

Il faut également donner la réponse !(Rire). Je l’espère. On est tous derrière les bleus. Il faut être chauvin.

Merci Thomas de nous avoir consacré ces quelques instants en espérant que les supporters en connaitront un peu plus sur toi. Bonne saison rugbystique à toi dans la lignée de tes premières prestations.

Propos recueillis par Philippe Salon.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Vente en ligne de textile et bagagerie 100 % CAP !

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby