Victoire en demi-teinte des capistes sur Saint-Denis : 47-27

La preuve par neuf pour les hommes de Richard Hill, Juan Carlos Bado, Louis Dubois et Stéphane Polly qui signent une neuvième victoire de plus bonifiée en dix rencontres face à la lanterne rouge Saint-Denis qui a proposé cependant un rugby attrayant. Au-delà du résultat satisfaisant, on attendait mieux dans le contenu de périgourdins qui ont commis de nombreuses maladresses et des errements défensifs coupables.


Tout avait pourtant bien commencé pour les ciel et blanc qui récupèrent le ballon sur le
coup d’envoi et après plusieurs temps de jeu trouvent la faille dans la défense adverse par
Yann Caillat qui inscrit le premier essai qu’il transforme : 7-0. Julien Bouillère sur pénalité
ouvre le  « planchot » pour sa formation : 7-3. Puis sur une très belle action avec un soutien permanent, le pilier Alexis Core marque un magnifique essai transformé par Julien Bouillère : 7-10. Saint Denis se nourrit des fautes locales et joue plutôt bien. Le CAP, lui ne prend pas les points, essaie de mettre son jeu en place mais commet de nombreuses maladresses.

Il faudra un ballon porté bien structuré suite à pénal touche pour que Baptiste Arvouet en bon capitaine remette son équipe devant. Avec la transformation de Yann Caillat, le CAP reprend le score : 14-10. Les trois-quarts se mettent aussi en évidence et notamment les jeunes Ugo Delorme et Benjamin Yarde qui offrent à Rory Scholes un troisième essai toujours transformé par Yann Caillat : 21-10.Julien Bouillère garde son équipe au contact sur pénalité 21-13. Les périgourdins lancent des offensives un peu dans le désordre et commettent de nombreuses fautes de mains. Alors comme toujours on s’en remet aux fondamentaux et sur ballon porté Baptiste Arvouet y va de son second essai, transformé de nouveau par un impeccable Yann Caillat : 28-13 à la mi-temps.


Suite au carton jaune infligé à son ¾ centre Romain Preux, le Saint Denis Rugby Club encaisse en infériorité numérique un nouvel essai de Pierre Rousserie qui s’échappe seul d’un regroupement pour aller en terre promise, cinquième essai transformé par Yann Caillat : 35-13 Mais les dionysiens ne lâchent rien et se font plaisir en envoyant du jeu et en marquant un très bel essai par Julien Bouillère qu’il transformera lui-même : 35-20. Les capistes jouent un petit côté gagnant avec Rory Scholes qui porte la marque à 40-20. Suite à pénal touche c’est cette fois le numéro 8 Calvin Lwazy Ngcungama qui marque le troisième essai des franciliens, essai transformé par Xander Kruger : 40-27. Mais ce seront finalement les périgourdins qui auront le dernier mot en marquant un bel essai bien construit offensivement avec Florent Cazeaux à la conclusion. Avec la superbe transformation de Yann Caillat du bord de touche, les ciel et blanc s’imposent : 47 à 27.

Félicitations aux dionysiens pour leur match sans complexe qui démontre leurs progrès.
Grâce à cette victoire bonifiée, conjuguée à la défaite de Rennes à domicile face à L’USAL, le CAP conforte sa première place avec six points d’avance sur son dauphin Rennes. Mais se profilent deux tournants de la saison un déplacement à Limoges dans quinze jours puis la réception de Rennes, deux grands rendez-vous à ne pas manquer pour les capistes.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby