Duel au sommet dimanche au stade Francis Rongiéras entre le CAP et le Niort Rugby Club

Pour le compte de la sixième journée de championnat, les capistes reçoivent à 15h30 au stade Francis Rongiéras le leader niortais pour un duel au sommet qui s’annonce passionnant. Lever de rideau tout aussi intéressant avec les équipes Espoirs à 13h30.


Avant même que la saison ne commence, les observateurs plaçaient le Niort Rugby Club
parmi les favoris aux premières, voire la première place de la poule. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’après cinq journées de championnat, les joueurs des deux sèvres sont au rendez-vous. Avec 20 points au classement pour 4 victoires dont trois bonifiées face à Langon (30-09), Saint Denis(13-50) et Limoges(46-10) dimanche dernier et contre Chartres(25-10) et une défaite à Marcq en Baroeul(15-12) avec le bonus défensif, le NRC devance d’un petit point au classement le CAP qui compte autant de victoires mais avec un bonus offensif de moins. C’est pourquoi on peut parler véritablement de match au sommet
de cette poule1.


C’est sous l’appellation Stade Niortais que le club de rugby a été créé le 26 Septembre 1906 par Léonce Espinassou qui a donné par la suite son nom au stade. C’est en 1930 que le stade Niortais obtient son premier titre de Champion de France, celui de Promotion Honneur équivalent aujourd’hui à la Fédérale 3. En 1951, le stade accède à la première division et y restera 9 saisons. C’est en 1978 que de nouveau les niortais accèdent au groupe B de première division. Ils redescendront en 1986. Les rouge et blanc feront ainsi l’ascenseur plusieurs saisons durant. C’est depuis la saison 2017-2018 que le stade niortais rugby retrouve la Fédérale1 et c’est dans le cadre du projet intitulé « Cap 2021 : Tous Ensemble »
qu’une nouvelle identité sous le nom de Niort Rugby Club verra le jour.


Pour cette saison 2021-2022, le NRC est entrainé par le manager Laurent Dossat ancien coach d’Oloron et Bertrand Cazamayou venu à l’intersaison de Soyaux Angoulême remplacer Sébastien Morel parti chez le voisin du Stade Rochelais. Peu de mouvements ont marqué l’intersaison. Cinq départs pour cinq arrivées, celles du deuxième ligne César Baudin du Stade Rochelais, celle du troisième ligne géorgien Beka Bitsadzé, celle du pilier de Saint Jean de Luz Gaëtan Clermont, et du pilier également Steven Elofer d’ Albi ou du ¾ centre international sud-africain des moins de 20 ans et à VII S’bura Sithole.


Le 13 Août dernier en amical à Barbezieux les capistes s’étaient imposé face aux niortais 31-14. Ce sera un tout autre match dimanche et la confrontation s’annonce bien plus serrée.
Une bonne raison pour que les supporters périgourdins soient très nombreux au stade
Francis Rongiéras car nos ciel et blanc auront certainement bien besoin du seizième homme et de ses encouragements pour s’imposer.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby