Le CAP battu par Rennes 17-19

Les ciel et blanc terminent l’année par une fausse note en s’inclinant au stade Francis
Rongiéras devant Rennes 17 à 19 à la 88 ème minute d’un match indécis de bout en bout. Vainqueurs au match Aller 20 à 34 en terre brétilienne, les capistes n’ont pas su confirmer ce succès.


Ce sont les bretons qui vont ouvrir le score sur pénalité de Jacob Botica des 15 mètres face aux poteaux pour hors-jeu : 0-3. Le CAP réagit ; sur une belle prise en touche de Karl Lambert, un ballon porté s’organise et sur ouverture de Théo Blanc la ligne offensive périgourdine met à la faute la défense adverse et obtient une pénalité que Joffrey Tallet convertit : 3 partout. Les rennais alternent bien le jeu mais les capistes se montrent vigilants en défense. Le talonneur visiteur Patrick Tuugahala écope d’un carton jaune de même que le centre Frederick Hickes quelques minutes plus tard suite à une belle percée de Djamel Ouchène relayée par Théo Blanc.

Grace à une mêlée périgourdine conquérante, Rory Scholes en bout de ligne inscrit le seul essai capiste de l’après-midi : 8-3. Si à la 33 ème minute Joffrey Tallet échouera de peu des 55 mètres, il réussira sa deuxième pénalité de la journée des 22 mètres gauche sur faute au sol des brétiliens : 11-3. Score à la pause. Une première période engagée avec des intentions de jeu mais sans véritable domination d’une équipe sur l’autre.
Pour une position illicite, Jacob Botica n’attendra pas quatre minutes après la reprise pour ajouter 3 points : 11-6. De nouveau hors-jeu la défense périgourdine est sanctionnée par Jacob Botica : 11-9. Le CAP ne maitrise pas ses sorties de camp et perd peu à peu la bataille de l’occupation.

Pourtant le match pouvait se gagner, tout d’abord Joffrey Tallet donnait un peu d’air aux siens sur pénalité des 40 mètres gauche : 14-9. Un belle percée de Vincent Fouillade aurait mérité meilleur sort, l’essai est marqué mais refusé, le juge de touche ayant vu un en avant. Retour à l’avantage et Joffrey Tallet aggrave la marque sur pénalité : 17-9 à 5 minutes de la fin du match. Et c’est là que tout va basculer ! Kalivati Tawaké sort sur blessure, Pierre Rousserie écope d’un carton jaune pour placage haut et Jacob Botica réduit le score sur pénalité des 45 mètres droite : 17-12. Au lieu de dégager son camp, le CAP tente une relance suicidaire, en avant ! La mêlée en infériorité numérique est en souffrance. Jason Tindilière à son tour écope d’un carton jaune pour une poussée en travers. C’en est trop….
Nouvelle mêlée, le REC appuie là où cela fait mal. Essai de pénalité à la 88 ème minute sur mêlée enfoncée : 17-19.

Cruel pour les capistes mais pas immérité pour des bretons qui auront cru jusqu’au bout en leurs chances. Dommage pour les ciel et blanc qui n’ont pas eu un contrôle suffisant de ce match pour l’emporter alors que la victoire lui tendait les bras avant ce curieux final.

Place maintenant aux vacances de fin d’année qui vont faire du bien aux organismes apparemment fatigués, avant la reprise le 09 Janvier à Beauvais pour un déplacement qui s’annonce difficile. Le CAP pointe toujours à la première place avec désormais 4 points d’avance sur Niort son dauphin.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Prochains événements

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby