Qui es-tu ? Madioke Konate

Madioké a commencé à tâter la balle ovale à l’A C Bobigny 93 Rugby il y a maintenant près de 20 ans, il y est resté 11 ans avant de rejoindre la structure Elite du C A  Brive Corrèze. Puis contacté par Stéphane Labrousse alors entraineur à Trélissac, il pose ses valises en Périgord au SAT durant deux  exercices. Après une escapade en Ile – de – France, à Suresnes en 2019-2020, il revient dans la région, au CAP cette fois. Il attaque sa quatrième saison sous les couleurs ciel et blanc. Madioké est rapidement devenu un cadre de l’équipe par son engagement et la qualité de son jeu. Garçon très affable, il a su conquérir le cœur des supporters qui apprécient sa gentillesse et son sens du contact sur et en dehors du terrain.

Qu’aimes-tu faire en dehors du rugby ?

J’aime bien regarder des séries, m’informer sur l’actualité. J’aime bien lire aussi et regarder le sport à la Télévision, comme dernièrement les championnats du monde d’Athlétisme.

Trouves tu le temps nécessaire pour assouvir tes passions ?

 Oui. Le Rugby me prend beaucoup de temps mais lors des  journées de repos, j’ai le temps de faire ce que j’aime. C’est cool.

Quelles sont tes valeurs et comment s’expriment elles dans ta vie ?

Je suis quelqu’un de très respectueux. Je m’efforce de garder toujours le sourire. Même quand je ne suis pas bien, je ne laisse pas paraitre. J’aime les gens, j’aime parler, échanger avec les autres. Je suis aussi quelqu’un d’honnête qui aime la franchise.

Quel est ton principal trait de caractère ?

Je suis un extraverti. Je suis quelqu’un d’ouvert, pas difficile, toujours souriant. On me verra rarement m’énerver. Je suis toujours de bonne humeur.

Quel don de la nature aurais tu aimé avoir ?

Etre invisible. Comme ça, je pourrais aller partout sans être vu. (Rires).

Comment imagines-tu ta saison au CAP ?

Plutôt bien. Il y a beaucoup de concurrence car il y a cette année des joueurs de très bon niveau. A nous de faire en sorte que les entraineurs se grattent la tête pour former l’équipe. Mais c’est leur taf. On veut montrer aux autres clubs que l’on mérite notre place en Nationale. Moi, j’ai envie que l’on joue sans complexe. La saison dernière, Blagnac a montré avec une équipe de pluriactifs que l’on pouvait accéder aux demi-finales. C’est un exemple. Rien n’est impossible. L’objectif est de montrer qu’on est là, qu’on est prêt à en découdre. On a la capacité de rivaliser avec les autres équipes de cette Nationale.

Quelle est ta devise ?

«  Si tu me respectes, je te respecte ». Le respect, c’est la base. Sans respect, il n’y a pas de vivre ensemble.

Quelle est la question à laquelle tu aurais aimé répondre ?

Est-ce que Périgueux sera champion de France cette année ?

Alors ?

Je me suis piégé tout seul. (Rires). Qui vivra, verra !

Merci Madioké de nous avoir consacré ces quelques instants en espérant que les supporters en connaitront un peu plus sur toi. Bonne saison rugbystique !

Propos recueillis par Philippe Salon.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
La discussion continue sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à nous rejoindre !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Le club

Découvrez le club en détails. Historique, palmarès, organigramme…

Derniers articles

Vente en ligne de textile et bagagerie 100 % CAP !

Ne ratez pas l'info

Inscrivez-vous à notre newsletter

Vous serez les premiers avertis pour les nouveautés sur le CAPD Rugby